Plus de morts dans les salles de bains que sur les routes : ces causes de mortalité évitables qu’on oublie souvent

Plus de morts dans les salles de bains que sur les routes : ces causes de mortalité évitables qu’on oublie souvent

Beaucoup de décès pourraient être évités, mais ils sont souvent négligés : chutes, suicides, accidents domestiques, expositions aux radiations, noyades, etc.

[…] Lutter contre les chutes (9600 morts) [dans les salles de bain], qui représenteraient un nombre de morts plus important que les accidents de la route (3645 morts en 2012) […]

Les accidents de la vie courante (AcVC) sont donc des accidents non intentionnels et qui ne sont en lien, ni avec un mode de transport ni avec une activité professionnelle. Ils surviennent en grande partie dans le cadre du domicile qui est un lieu de vie où sont menées de nombreuses activités, mais le plus souvent sans culture sécurité. La culture sécurité s’est beaucoup développée et pour cause, dans les domaines de l’armée, de l’énergie, des transports, du bâtiment, de la finance et du sport de compétition, en somme dans toutes ou presque les activités professionnelles ; mais elle est encore presque absente dans le cadre du domicile.

[…]

– Suicides : 12 900 morts par an

– Les accidents de la maison (suffocation, intoxication, brûlures, noyades : plus de 5000 morts par an)

– Les expositions aux radiations (3000 naturels, plus autres causes)

– Noyades : 401 morts ?

Lire la suite sur Atlantico

Partagez

Soutenez Réalités Routière, nous avons besoin de vous !

Soutenez Réalités Routières en faisant vos achats sur Amazon !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez