République Tchèque : le Premier Ministre contre l’interdiction des moteurs thermiques en 2035 «Nous ne pouvons pas mettre en œuvre ce que les fanatiques verts ont inventé au Parlement européen.»

République Tchèque : le Premier Ministre contre l’interdiction des moteurs thermiques en 2035 «Nous ne pouvons pas mettre en œuvre ce que les fanatiques verts ont inventé au Parlement européen.»

Andrej Babiš, le Premier Ministre de la République Tchèque est fermement opposé à l’interdiction des véhicules thermiques neufs prévue en 2035 par l’Union Européenne. La production de voitures à moteur à combustion est l’un des principaux moteurs de la richesse en République tchèque, car l’industrie automobile représente actuellement près d’un tiers de l’économie. Ensuite, le Premier ministre tchèque, Andrej Babis, a annoncé qu’il lutterait contre la proposition de l’Union européenne (UE) qui prévoit une interdiction des véhicules diesel et essence, à partir de 2035.

[…]

Comme l’a assuré le Premier ministre, le pays donnera la priorité à cette question dès qu’il assumera la présidence tournante de l’UE au second semestre 2022. De plus, bien que les autorités tchèques soutiennent la création d’infrastructures pour recharger les voitures électriques, le pays ne subventionne pas leur production.

[…]

Il affirme que cette politique est non sens total. Nous n’avons pas à dicter aux gens quelle voiture ils doivent acheter.

Lire la suite et sur Bloomberg
Crédits photo CC BY-NC-ND © ALDE Party

Partagez

Soutenez Réalités Routière, nous avons besoin de vous !

Soutenez Réalités Routières en faisant vos achats sur Amazon !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez