Rocade portuaire de Calais : des attaques menées contre les automobilistes, l’Etat préfère installer un radar

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Les barrages de migrants sur la rocade portuaire de Calais sont en forte augmentation. La préfecture en avait recensé cette année-là environ 865, avant une nette diminution après le démantèlement du bidonville (45 en 2017, 26 en 2018 ndlr). Mais ces opérations semblent « se développer à nouveau ces dernières semaines« , selon la préfecture.

Ces barrages constituent de « véritables attaques » menées à l’encontre des chauffeurs routiers et des automobilistes, a déploré lundi Jean-Marc Puissesseau, président de la société d’exploitation des ports du détroit (SEPD).

Fort heureusement, les automobilistes sont en sécurité grâce au nouveau radar installé depuis le 21 août dans le cadre de travaux sur la rocade portuaire. Ce radar mobile présent peu après la sortie 3 en direction du port affiche un bilan impressionnant, près de 24 000 flashs en trois semaines.

Lire la suite sur France 3 et La Voix du Nord

Illustration Wikimedia

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens. Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !
Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route sous leur vrai jour : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

Êtes-vous prêt à soutenir vos idées ?