Rocade portuaire de Calais : des attaques menées contre les automobilistes, l’Etat préfère installer un radar

Rocade portuaire de Calais : des attaques menées contre les automobilistes, l’Etat préfère installer un radar

Les barrages de migrants sur la rocade portuaire de Calais sont en forte augmentation. La préfecture en avait recensé cette année-là environ 865, avant une nette diminution après le démantèlement du bidonville (45 en 2017, 26 en 2018 ndlr). Mais ces opérations semblent « se développer à nouveau ces dernières semaines« , selon la préfecture.

Ces barrages constituent de « véritables attaques » menées à l’encontre des chauffeurs routiers et des automobilistes, a déploré lundi Jean-Marc Puissesseau, président de la société d’exploitation des ports du détroit (SEPD).

Fort heureusement, les automobilistes sont en sécurité grâce au nouveau radar installé depuis le 21 août dans le cadre de travaux sur la rocade portuaire. Ce radar mobile présent peu après la sortie 3 en direction du port affiche un bilan impressionnant, près de 24 000 flashs en trois semaines.

Lire la suite sur France 3 et La Voix du Nord

Illustration Wikimedia

Partagez

Soutenez Réalités Routière, nous avons besoin de vous !

Soutenez Réalités Routières en faisant vos achats sur Amazon !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez