Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Verbalisation pour non respect des distances de sécurité : le vice de procédure est probable

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Mise à jour du 21/06 :
Les forces de l’ordre doivent circonstancier l’infraction et non la viser. Autrement dit, il suffit pour eux d’indiquer des éléments de circonstance mais ils n’ont aucune obligation concernant la vitesse du véhicule, la distance réelle … Nous pourrions imaginer un PV sur lequel est noté : circulation dense, véhicule collant le véhicule devant lui à une vitesse importante.
Nouveau vice de procédure concernant les procès-verbaux d’infraction de non-respect des distances de sécurité.
La Cour de Cassation vient au secours des automobilistes, profitons-en.Vous le savez, le Code de la route impose le respect d’une distance de sécurité suffisante pour éviter le risque de collision. Mais, depuis le 16 septembre 2014, les policiers ou gendarmes doivent mentionner ou établir les circonstances sur les points suivants :

  • la vitesse à laquelle roulait le véhicule de devant
  • la distance qu’il fallait respecter
  • le point kilométrique de l’infraction
  • la vitesse du véhicule suiveur

 

 

Lire la suite sur le site de Me Iosca

Merci à Me Weil pour le complément d’information

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens. Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

Tous les dons sont défiscalisables ! Un don de 100€ ne vous coûtera que 33€ et nous aidera à écrire notre prochaine étude.

Réalités Routières est le seul observatoire spécialisé qui présente les réalités de la route sous leur vrai jour : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

Êtes-vous prêt à soutenir vos idées ?

LETTRE D'INFORMATION
Ne ratez pas nos dernières études !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de l’association. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre,  conformément à la politique de confidentialité.

OU
Soutenez vos idées
Donner, c’est soutenir vos idées. La route est un sujet trop sérieux pour être laissé au politique. Et la mobilité est essentielle pour le lien social et l’activité économique.
 
Donner c’est aussi réduire vos impôts ! Votre don de 100 €, ne vous coûte que 34  après réduction d’impôts sur le revenu de 66% (cf. art. 200 CGI)