Comment des fourmis ont désactivé un radar automatique

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

La panne de cet appareil de contrôle de la vitesse, limitée à 90 km/heure, sur ce tronçon de sortie de ville, n’est pas dû à un acte de vandalisme, mais à une colonie de fourmis.

Les composants électroniques n’ont pas résisté à la fourmilière découverte par les agents de la maintenance, ce mardi. (ndlr : dès qu’un radar ne flashe pas pendant 48h ou qu’il ne flashe pas comme à la normale, une équipe est envoyée afin qu’il soit inspecté)

Résultat : l’appareil, enveloppé d’un film plastique, désormais hors service, va être remplacé à une date non encore communiquée par les autorités.

Les automobilistes sont invités toutefois à lever le pied, les radars mobiles ont peu de chance d’être infestés par les fourmis…

Lire sur Varmatin

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens. Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !
Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route sous leur vrai jour : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

Êtes-vous prêt à soutenir vos idées ?